Chafik Jerraya : Akremi « répugnant », Ben Ticha « un mouchard » et Marzouk « perfide »

Chafik Jerraya : Akremi « répugnant », Ben Ticha « un mouchard » et Marzouk « perfide »

 

L’homme d’affaires Chafik Jerraya n’a pas fait dans la dentelle. Il ne rate pas les gens qu’il déteste et ils sont légion. Alors les noms d’oiseaux fusent dans sa bouche sans aucune retenue. C’est ce qu’il a fait ce vendredi soir où il était sur la chaîne Nessma pour régler leurs comptes aux gens qui l’ont impliqué dans les derniers soubresauts de Nidaa Tounés qui ont consisté au recrutement de certaines personnalités pour renforcer les rangs de ce parti.

Pour lui, Lazhar Akremi est un personnage répugnant et dégoûtant, un homme versatile, s’il n’est pas un déséquilibré mental. Quant à Noureddine Ben Ticha, c’est un mouchard, un délateur. Il dit ne pas comprendre que le président Béji Caïd Essebsi l’ait nommé en qualité de conseiller auprès de lui alors que c’est lui qui a fait dans le passé la promotion à la maladie du président. Mohsen Marzouk, selon lui, est un être perfide, fourbe avec un moi surdimensionné, qui vous poignarde dans le dos.

Jerraya a dit qu’il n’en est pour rien dans l’arrivée de nouvelles recrues au sein du Nidaa en faisant savoir qu’il est connu que Hafedh Caïd Essebsi fait éjecter toute personne plus intelligente ou plus apte politiquement que lui. Il s’est étonné aussi de l’arrivée de Férid Béji au Nidaa en s’interrogeant sur la plus-value que cette personne peut apporter à ce parti.

Il trouve déshonorant que des gens comme Mohsen Hassen et Maher Ben Dhia, qu’il ne connait pas, aient rejoint Nidaa Tounés. Cependant, il a estimé que des dirigeants comme Ridha Belhadj, Abdelaziz Kotti, Khemaies Ksila et Nacer Chouikh ont leurs places au sein du parti et qu’il est opposé à l’exclusion.

« Personnellement je fais partie des spectateurs du virage. Je ne suis pas dans la direction même si je suis un partisan de Nidaa Tounés », a-t-il encore dit en soulignant qu’il est favorable à une plus grande ouverture du parti, ce qui n’est pas l’avis de Hafedh Caïd Essebsi.

Même s’il prétend n’avoir aucune responsabilité au sein de ce parti, Chafik Jerraya donne son avis puisqu’il estime que Nidaa Tounés a besoin d’une équipe de choc, par l’attraction de personnalités au poids certain sur la scène politique parmi lesquelles il a mentionné Youssef Chahed, Taoufik Baccar, Samir Labidi et Safi Saïd.

Commentaires

Ajouter un commentaire