Ennahdha-chef de GUN : seules les déclarations du président ou du porte-parole engagent le mouvement

Ennahdha-chef de GUN : seules les déclarations du président ou du porte-parole engagent le mouvement

 

Cacophonie au sein d’Ennahdha en rapport avec le candidat putatif à la présidence du gouvernement d’union nationale. Zied Ladhari le nouveau secrétaire général se verrait bien chef de gouvernement comme ses prédécesseurs à ce poste, Hamadi Jebali et Ali Larayedh. Abdelkrim Harouni, le président de Majlis Choura met son véto à la nomination d’un « symbole de l’ancien régime », entendez un ancien ministre de Ben Ali à la Kasbah. Voilà qui en fait trop pour Montplaisir.

Devant cette situation inhabituelle au mouvement, le bureau d’information et de communication se fend d’une « mise au point » où il « attire l’attention que les négociations sur la formation du gouvernement nationale n’ont pas commencé et qu’aucun nom n’a été présenté officiellement pour la présidence du gouvernement ».

Le communiqué ajoute qu’Ennahdha s’est engagé à interagir avec « les négociations dès leur démarrage avec sérieux et en conformité avec l’intérêt supérieur du pays, la stabilité des institutions de l’Etat et leur efficacité. » Il conclut que les attitudes qui engagent le mouvement sont celles exprimées par son président ou son porte-parole.

Commentaires

Ajouter un commentaire