Ennahdha : vers l’application de la décision de séparation entre la prédication et la politique.

Ennahdha : vers l’application de la décision de séparation entre la prédication et la politique.

 

Le président du conseil d’al-Choura du mouvement Ennahdha Abdelkrim Harouni a indiqué dimanche à l’issue de la 10ème session de ce conseil tenue à Hammamet que le parti islamiste œuvrera au cours de la prochaine période à mettre en application les décisions du dernier congrès quant à la séparation entre la prédication et la politique en appelant les membres du mouvement à choisir entre l’action partisane et l’action de prédication en soulignant toutefois l’attachement d’Ennahda à ses références religieuse et islamique.

Dans une conférence de presse organisée en marge de la réunion, Harouni a fait savoir que cette session s’est penchée sur le suivi de l’actualité nationale et l’examen des questions internes au mouvement dont le renouvellement des structures locales et régionales qui démarrera à la fin du mois de mars courant. L’ordre du jour comportait aussi l’adoption d’une motion interne organisant le travail de la commission de contrôle financier et d’audit dépendant du conseil et ce en vue de contrôler les activités du mouvement sur le plan financier dans le but de faire d’Ennahdha un mouvement formé d’institutions et œuvrant dans le cadre de la transparence totale selon lui.

Il a souligné que le conseil D4al-Choura considère que la réforme au sein du mouvement est un processus qui prend pour bases les décisions du 10ème congrès affirmant que la fondation d’un parti démocratique et ouvert devant la société commande des réformes aux niveaux de la direction, de la structuration ainsi que de ses méthodes de travail et ses contenus.

Il a ajouté que le traitement du dossier de la jeunesse compte parmi les priorités du mouvement avec plusieurs axes tels que l’emploi, la participation à la vie politique. Il a fait observer que le parti se penchera sur le renforcement de la participation des jeunes du mouvement dans ses différentes structures, la consolidation de leur formation et la prise en compte de leurs préoccupations.

Selon son président, le conseil d’al-Choura a marqué son appréciation pour la récente réunion tenue à l’invitation du Chef du gouvernement Youssef Chahed avec les organisations et partis signataires du Document de Carthage en mettant en relief les résultats de cette réunion surtout celui ayant trait à l’accord quant à l’organisation des élections municipales en 2017 et la formation de commissions devant traduire les priorités du Document de Carthage en programmes du gouvernement.

Il a souligné que le mouvement planchera cette année sur la bonne préparation des élections municipales et régionales en vue d’en assurer le succès ce qui aura pour effet de renforcer le pouvoir décentralisé en Tunisie. Harouni a indiqué que le conseil d’al-Choura a pris acte d’avancées sur certains dossiers nationaux notamment sur le plan sécuritaire, la reprise de l’activité dans des secteurs économiques comme le secteur des phosphates, la recherche de solutions pour le problème du chômage, alors que d’autres dossiers méritent une plus grande attention comme la lutte contre la corruption ou la mise en place des instances constitutionnelles dont notamment le Conseil supérieur de la magistrature.

Commentaires

  • Soumis par RAMIIIIIIIII le 13 Mars, 2017 - 14:44
    Le courage la méthodologie et la décision. Bon courage si rACHED w rabbi makom et vive notre pays.
  • Soumis par Saima le 13 Mars, 2017 - 12:47
    Bonne continuation Ennahdha. un parti vraiment très appliqué pour travailler et contruire un avenir pour notre Tunisie. c'est stable chez eux et organisé. ça reflette qu'il sont sérieux. Vraiment vous nous faite honneur
  • Soumis par Mariem le 13 Mars, 2017 - 12:47
    J'apprécie votre stratégie un travail très sérieux Bravo et mille bravo pour cette décision et on espère de voir d autre centre dans les autres Gouvernorat

Ajouter un commentaire