François Fillon mis en examen, ça se complique pour lui

François Fillon mis en examen, ça se complique pour lui

 

Alors qu’il était convoqué chez le juge d’instruction mercredi 15 mars, c’est finalement avec 24 heures d’avance que le candidat des Républicains a été mis en examen, pour détournement de fonds publics et abus de bien social, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives,  a annoncé son avocat à l’AFP, confirmant ainsi des informations de RTL et du Canard Enchaîné. Une mise en examen confirmée par le parquet. En revanche, le chef de « trafic d’influence » n’a pas été retenu.

François Fillon a dû faire face à de nombreux désistements dans son équipe de campagne. Remis en cause, il a finalement maintenu sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, mais a largement chuté dans les sondages depuis le début des révélations. Il serait crédité de 18 à 20% d’intentions de vote lors du premier tour, derrière Marine Le Pen (FN) et Emmanuel Macron.

Au début des révélations, il affirmait qu’il retirerait sa candidature en cas de mise en examen, avant de revenir sur ses propos quelques semaines plus tard.

Commentaires

Ajouter un commentaire