Grève, demain et après demain, des anesthésistes réanimateurs privés

Grève, demain et après demain, des anesthésistes réanimateurs privés

 

Les médecins de libre pratique ont décidé que les médecins réanimateurs anesthésistes observeront une grève générale de deux jours dans toutes les cliniques privées, demain et après demain mardi et mercredi 14 et 15 mars 2017

Dans une déclaration accordée, ce matin du lundi 13 mars 2017 à Radio Mosaïque Fm, Dr Maher Abassi membre de l’Union tunisienne des médecins libéraux a précisé que cette grève a pour revendication principale, la libération du médecin anesthésiste à l’hôpital régional de Gabès, Slim Hamrouni, arrêté pour de présumées erreurs médicales

 «Dr. Slim Hamrouni est arrêté depuis le 3 février dernier, indique Dr Maher Abassi, avant d’ajouter qu’il est en prison alors sans preuves  réelles d'erreurs professionnelles. D’ailleurs, le juge d’instruction chargé de l’affaire, s’est contenté du rapport du médecin légiste, sans demander un rapport d’expertise ».

Il assure que les médecins ont réclamé la réalisation d’un rapport qui a prouvé que le collègue n’est pas coupable, l’erreur dans le groupe sanguin n’étant pas responsable du décès, sachant que ledit rapport a été envoyé au juge d’instruction ».

Etant convaincu qu’il est victime d’une injustice, Dr Hamrouni a subi un premier infarctus qui a conduit à son transfert à l’hôpital avec des menottes aux pieds. Et après s’être rétabli, il a été victime d’un autre infarctus plus grave, affirme, encore, Dr Maher Abassi.

Et de conclure que lors d’une visite à l’hôpital à l’hôpital de Gabès, l’ancien ministre de la Santé a découvert que Dr Slim Hamrouni lui est arrivé d’exercer durant six jours d’affilée pour sauver la vie des gens à l’hôpital dans le sens qu’il était le seul médecin anesthésiste à cet hôpital., sachant qu’une réunion aura lieu à la faculté de médecine de Tunis, demain mardi 14 mars, pour fixer les décisions et les actions à entreprendre.

N.H

Commentaires

Ajouter un commentaire