Helen Clark quitte le PNUD après 8 ans au poste d’Administrateur

Helen Clark quitte le PNUD après 8 ans au poste d’Administrateur

 

 

Après avoir assuré le poste d’Administrateur au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pendant 8 ans.  Helen Clark achève son mandat de responsable, où elle a mené à bien des avancées et des réformes institutionnelles significatives et a été une communicatrice particulièrement efficace depuis son accession au poste d’Administrateur du PNUD et de Présidente du Groupe de développement des Nations Unies en 2009. Elle cède ainsi la place à Achim Steiner qui sera à la tête du PNUD.

Une déclaration faite au nom du Président du Conseil d’administration du PNUD, l’Ambassadeur Ib Petersen, Représentant permanent du Danemark auprès des Nations Unies, dans laquelle il souligne « Tout au long de ses deux mandats au PNUD, Helen s’est attachée à en faire une organisation hautement transparente et responsable. Ces deux dernières années, le PNUD a été considéré comme l’organisation humanitaire la plus transparente dans le monde par l’organisation indépendante Publish What You Fund.

Et d’ajouter « Pendant huit ans, Helen Clark a focalisé son travail et son plaidoyer sur les besoins des pauvres et des personnes marginalisées autour du monde, aussi bien sur le plan de la promotion des droits des femmes, des LGBTI, des réfugiés et migrants ainsi que des personnes vivant avec le VIH/sida, que dans des domaines tels que la protection environnementale, l’action climatique, la réduction des risques de catastrophe et la gouvernance démocratique ». 

A l’issue de son discours Petersen a tenu à remercier Helen Clark pour ses  bons et loyaux services aux Nations Unies et au développement en attestant « En tant que communicatrice, Helen Clark a utilisé diverses plateformes de réseaux sociaux pour communiquer directement auprès du grand public sur des questions mondiales importantes. Elle a constamment été considérée comme une communicatrice hors-pair au sein des Nations Unies, en raison de son interaction continuelle avec de larges audiences ».

Commentaires

Ajouter un commentaire