La HAICA deviendra-t-elle un club dédié aux partis politiques ?

La HAICA deviendra-t-elle un club dédié aux partis politiques ?

 

Le ministre des Relations avec les Instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia, a fait état des craintes des membres de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA)  en place de voir la prochaine composition de l’Instance devenir un club dédié aux partis politiques. L’Instance s’est, en effet,  s’est déclarée vendredi opposée à l’élaboration de deux projets de loi relatifs au secteur audiovisuel.
Le gouvernement a proposé deux projets de loi relatifs au secteur audiovisuel : le premier porte sur la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle, alors que le deuxième porte sur la loi régissant le secteur audiovisuel.
La HAICA a proposé un projet de loi cohérent qui englobe, à la fois, une loi organique relative à l’Instance et une loi régissant le secteur audiovisuel, a souligné Hichem Snoussi, membre de l’Instance lors d’une consultation régionale à Mahdia sur la loi organique portant création de la HAICA.
 «  Le projet de loi proposé par l’Instance obéit aux standards en vigueur dans les instances internationales de régulation audiovisuelle », a-t-il souligné, faisant remarquer que ce projet a été élaboré après consultation d’experts nationaux et internationaux.
Présent à cette consultation, Mehdi Ben Gharbia, a affirmé que  «  les deux projets de loi proposés visent à consacrer la liberté d’information et à instaurer une information publique solide ».
Tout en faisant état de l’opposition de la HAICA au mode de détermination de la composition de l’Instance, le ministre a souligné que le gouvernement cherche à garantir une représentation de tous les secteurs médiatiques au sein de cette instance.
Selon lui, la composition proposée par le gouvernement comprend des candidats choisis par l’Assemblée des représentants du peuple, des magistrats ainsi que de candidatures directes de la HAICA.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire