La Simulation du Modèle de l’Union Africaine (MUA): 4ème édition le 22 et 23 avril

La Simulation du Modèle de l’Union Africaine (MUA): 4ème édition le 22 et 23 avril
 
 
Pour la quatrième année consécutive, des jeunes Panafricanistes de 28 nationalités africaines se réuniront à Tunis les 22 et 23 avril 2017 pour participer à l’édition Tunisie 2017 de la Simulation du sommet de l’Union africaine.
 
Ce grand moment de rencontre organisé par l’ONG, Modèle de l’Union Africaine (MUA), aura lieu au siège de l’Ecole Méditerranéenne des Affaires (MSB), sise aux Berges du Lac, dans la banlieue Nord de la Capitale Tunisienne, Tunis, sous le thème « Tirer pleinement profit de la dividende démographique grâce à l’investissement dans la jeunesse ».
 
La 4ème édition de la Simulation du sommet de l’Union Africaine se réunira sous le haut patronage du ministre tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en partenariat avec la Fondation Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), bureau de Tunis, la Commission de l’Union Africaine (CUA) avec le soutien du Ministère Tunisien des Affaires Etrangères, TUNISAIR, l’Ecole Méditerranéenne des Affaires (MSB) et le LAB'ESS. 
 
Conformément à son plan d’action, le MUA mettra, à cette occasion, l’accent sur les jeunes leaders africains, les valeurs partagées et le partage des connaissances au sujet de l’Union Africaine et de son processus de prise de décisions.
 
L’exercice de simulation offrira aux dizaines de participants d’horizons culturels différents, une excellente occasion de débattre et prospecter les meilleures solutions pour un grand nombre de questions qui affectent la jeunesse africaine.
 
Les jeunes délégués panafricains vont également discuter, partager et délibérer à propos du potentiel du peuple africain, ses capacités et ses talents ouvrant la voie à une Afrique plus prospère, assumant son rôle d’acteur d’impact dans le monde tant sur le plan économique que politique.
 
Le travail par le biais de la simulation du sommet de l’Union Africaine vise à exposer la jeunesse africaine à un processus d’apprentissage de l’Union africaine, des droits de l’homme, des questions de développement de l’Afrique et à améliorer leur perception sur l’institution continentale.
 
A la fin de leurs travaux, les jeunes africains vont élaborer des propositions et prendre des résolutions susceptibles de relever les défis multiples auxquels fait face le continent. Cette simulation du sommet de l’UA s’articulera autour de la jeunesse africaine qui constitue la frange de la population la plus importante à laquelle reviendra la responsabilité commune de poursuivre le plus loin possible les divers objectifs continentaux et d’en assurer la réalisation.
 
Totalement inscrit dans la vision de l’UA et engagé dans sa contribution à la mise en œuvre de ses missions et programmes en vue de promouvoir, maintenir et soutenir le changement du continent, le MUA a été, depuis 2014, soutenue et aidé par la Division jeunesse sous tutelle du Département des Ressources Humaines, des Sciences et de la Technologie de la Commission de l’Union Africaine, (HRST/CUA), ainsi que la direction de l’Information et la Communication de la Commission de l’UA.
 
L’ouverture officielle sera marquée par les messages des autorités tunisiennes, celui de la Fondation Friedrich Ebert, le partenaire officiel du MUA, la Commission de l’Union Africaine, le Président fondateur de l’organisation MUA, ainsi que d’autres invités spéciaux du MUA.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire