Le FMI menace de suspendre son aide en cas d’effacement des dettes des hommes d’affaires

Le FMI menace de suspendre son aide en cas d’effacement des dettes des hommes d’affaires

 

Maghreb Confidentiel N°1248, rapporte dans son édition du 18 mai courant qu’une délégation  du Fonds monétaire international (FMI) a discrètement rencontré des conseillers du président de la république et ceux du chef du gouvernement, le 15 mai. A Carthage comme à la Kasbah, indique  le journal en ligne, ces émissaires ont dit «  tout le mal qu'ils pensaient du projet de loi de réconciliation économique et financière proposée par Béji Caid Essebsi. Les économistes du FMI avaient déjà signalé par écrit que la pénalité de 5% appliquée aux remboursements de fonds détournés était particulièrement douce, puisqu’inférieure aux taux d'intérêt bancaires…

Ils ont, également,  affirmé que le FMI cesserait de financer le budget de l'Etat tunisien si celui-ci effaçait les milliards de dettes des hommes d'affaires qui plombent les banques publiques. A ce sujet, l'institution de Washington a à nouveau rappelé qu'elle avait suspendu l'aide financière au gouvernement de Guinée-Bissau après son rachat de 63 millions € de dettes privées, en juillet 2016.

Commentaires

Ajouter un commentaire