L’océan au centre d’une conférence au siège de l'ONU

L’océan au centre d’une conférence au siège de l'ONU
 
 
Le Secrétariat de l'UNESCO a organisé récemment une réunion d'information pour présenter aux délégations permanentes l'état des préparatifs de la Conférence des Nations Unies sur l'océan (5-9 juin 2017) et pour aborder les activités prévues par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO et par le Secteur de la culture.
 
Organisée par les îles Fidji et la Suède au siège de l'ONU, la conférence vise à appuyer la mise en œuvre de l'Objectif 14 de développement durable (ODD14) et inverser le processus de déclin de la santé des océans pour assurer le bien-être des populations, notamment en identifiant les solutions et en impliquant toutes les parties prenantes: les gouvernements, les instituts de recherche, la société civile, l'industrie et les citoyens.
 
Le Directeur adjoint du Ministère suédois de l'Éducation et de la Recherche, Per Magnusson, a présenté les objectifs fondamentaux de la conférence au nom de la Mission permanente suédoise auprès de l'UNESCO, soulignant le rôle des engagements volontaires ambitieux des différentes parties prenantes en tant que mécanisme important pour accélérer la mise en œuvre de l’ODD14. Il a également encouragé les États membres de l'UNESCO à participer à la conférence, qu'il a qualifié d’«occasion unique de faire une réelle différence pour les océans».
 
Le Secrétaire exécutif de la COI, Vladimir Ryabinin, a décrit dans sa présentation les principales contributions de la COI et de l'UNESCO à la Conférence sur l’océan, y compris une proposition pour la Décennie internationale de la science océanique pour le développement durable, le lancement de la dernière publication phare de l'UNESCO, le Rapport global sur la science océanique, et le lancement d'un portail web de l'ONU dédié à la Journée mondiale des océans.
 
L'UNESCO et la COI se mobilisent également pour cette conférence via d d’autres initiatives comme la participation aux Dialogues de partenariat, les contributions au document final «Call for Action», le lancement de plusieurs engagements volontaires, l'organisation d'événements parallèles et d'expositions, ainsi que l'organisation d'une table ronde télévisée et d'un gala.
 
La COI espère que le document final soutiendra explicitement sa proposition pour une Décennie internationale de la science océanique pour le développement durable (2021-2030), et invite les pays et les parties prenantes à apporter leur soutien.
 
Jyoti Hosagrahar a pris la parole au nom du Secteur de la culture de l'UNESCO, en mettant l'accent sur les liens entre le patrimoine mondial et l’ODD14. Elle a attiré l'attention sur les contributions du Secrétariat de la Convention de 2001 sur le patrimoine sous-marin et du Programme du patrimoine mondial marin à la Conférence des Nations Unies sur l'océan. Cela comprendra un événement parallèle officiel et une participation au segment de la Journée mondiale de l'océan.
 
La réunion s'est terminée par une séance de questions et réponses, suivie par la projection d'une vidéo récemment produite par le Délégué néerlandais à l'UNESCO, Stein van Oosterem, qui explique tout simplement l’intérêt d’une Décennie internationale de la science océanique pour le développement durable.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire