Plus de risque de grippe aviaire, le Parc national de l’Ichkeul rouvert en avril

 Plus de risque de grippe aviaire, le Parc national de l’Ichkeul rouvert en avril

 

Fermé depuis le 1er décembre suite à des risques de grippe aviaire, le parc national d’Ichkeul sera rouvert début avril prochain. La décision prise par le gouverneur de Bizerte « intervient après les mesures de précaution mises en place visant le renforcement du contrôle continu au niveau du parc et des structures d’élevage industriel et familial de poulets où aucun nouveau cas de contamination ou de propagation de grippe aviaire n’a été enregistré », précise le texte de la décision.

 

Le ministère de l'Agriculture avait décidé, le 1er décembre 2016, de fermer le parc national de l'Ichkeul au public et de le mettre en quarantaine après la découverte de plusieurs cas de décès d’oiseaux vivant d ans le parc à cause de la grippe aviaire. Des dispositions ont été prises, à cet effet, pour empêcher la propagation de la maladie.

Classé Parc National en 1980, le site de l'Ichkeul est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, dans la catégorie des "Zones humides" couvrant une superficie de 12600 ha. Le parc comprend un lac (8500 ha), des marais (2740 ha) et une montagne "l'Ichkeul" (1360 ha) dont le point culminant est de 511m.

L'Ichkeul, aux pentes abruptes, est couvert de plus de 600 espèces de plantes et d’arbustes. Le parc constitue l'un des principaux sites d'hivernage de près de 300 mille oiseaux d'eau de toute la Méditerranée. On y retrouve également des animaux carnivores comme les chacals, des renards et des loutres ainsi que des animaux herbivores comme les sangliers, les buffles, les porcs-épics, ...

Commentaires

Ajouter un commentaire