Scandale : L’employé de la CNAM qui a découvert l’affaire des stents périmés sanctionné !

Scandale : L’employé de la CNAM qui a découvert l’affaire des stents périmés sanctionné !

L’affaire des stents cardiaques périmés posés dans le cœur des malades dans une clinique privée à vocation cardiologique de la capitale a connu un rebondissement ce mercredi. Le député du bloc d'el Horra Sahbi Ben Fredj lui-même cardiologue affirme, après avoir pris part à une réunion extraordinaire de l’Instance de lutte contre la corruption présidée par le bâtonnier Chaouki Tabib, qu’il est parvenu à la conclusion qu’il y a un black-out délibéré et méthodique sur l’affaire depuis le 10 mai dernier.

Il en donne pour preuves la sanction administrative infligée au fonctionnaire de la CNAM ainsi que sa mutation pour avoir découvert l’affaire, ainsi que le fait de s’être contenté d’avoir adressé seulement un avertissement à l’une des cliniques participant à l’affaire. Pour preuves aussi selon lui le black out médiatique suspect sur l’affaire qui continue malgré sa découverte de même que le fait de ne pas avoir saisi la justice jusqu’ici en dépit de la gravité de l’histoire.

Le député a annoncé que l’instance de lutte contre la corruption a transmis officiellement le dossier des stents périmés au juge d’instruction auprès du Tribunal de 1ère Instance de Tunis.

C’est la seule plainte déposée auprès de la justice, c'est-à-dire, précise-t-il qu’aucune partie, officielle n’a diligenté une enquête ni déposé une plainte contre « ces manipulateurs qui se jouent de la santé du citoyen et de l’argent de la CNAM » sans être inquiétés, écrit-il dans un post.

 

Commentaires

  • Soumis par Manoubi med moncef le 30 Juin, 2016 - 11:02
    Ce n'est plus ou va la Tunisie mais ou est arrivée la Tunisie !!!!!!!!!!!!!!!!
  • Soumis par zohra lejri le 30 Juin, 2016 - 09:42
    un scandale de plus qui bénéficie de l'omerta du conseil de l'ordre des médecins - c'est grave! mon époux a subi l'implantation d'un stent en avril dernier - je voudrai connaitre le nom de la clinique où ces crimes ont été commis afin d'entreprendre un "sauvetage" à temps. médecins criminels et cliniques cimetières , voilà à quoi un malade doit faire face actuellement en tunisie.

Ajouter un commentaire