Une séance de travail avec l’ONU au siège de l’UTICA

Une séance de travail avec l’ONU au siège de l’UTICA
 
Ouided Bouchamaoui, présidente de l'UTICA, a co-présidé avec Diego Zorrilla, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Tunisie et Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement, une séance de travail avec une délégation des représentants des agences onusiennes accréditées en Tunisie, ce vendredi 31 mars 2017 au siège du patronat en présence des membres du Bureau exécutif et des responsables de l’UTICA.
 
La rencontre a porté sur les moyens de consolider la coopération entre les agences des Nations unies et l’UTICA à travers certaines actions et projets visant à appuyer le développement économique en Tunisie.
 
Ouided Bouchamaoui a donné, à cette occasion, une brève présentation de l’UTICA et un aperçu sur les activités économiques et sociales aussi bien au niveau national qu’international. Elle a ajouté qu’il y a de nombreuses activités pouvant être engagées conjointement entre l’UTICA et les agences onusiennes afin d’appuyer la relance économique qui représente une des conditions de la réussite de la transition démocratique en Tunisie.
 
« La situation qui prévaut actuellement en Libye impacte directement la situation économique et sociale en Tunisie, et c’est pour cette raison qu’il devient primordial que la communauté internationale à travers l’ONU trouve une solution pacifique à cette crise », a déclaré la présidente de l’UTICA. Et d’ajouter que la Tunisie fait face aujourd’hui à plusieurs défis, notamment l’emploi des jeunes, le développement régional, l’économie informelle qui affaibli la pérennité des entreprises, et l’amélioration des conditions de la femme tunisienne et en particulier les conditions difficiles du travail de la femme rurale.
 
« Les challenges sont très importants, mais nous n’avons qu’un seul choix : les réussir »a-t-elle affirmé.
 
Pour sa part, le coordinateur résidant du Système des Nations Unies, Diego Zorrillaa déclaré que ces discussions sur les défis à relever par la Tunisie après la réussite de sa transition démocratique permettront de renforcer et de mieux cibler les objectifs de l’appui des 17 agences onusiennes, accréditées en Tunisie, et qui travaillent en fonction des priorités du gouvernement tunisien, en étroite collaboration avec la société civile et les organisations nationales tunisiennes.
 
« Les agences des Nations unies sont disposées à appuyer et à développer le partenariat avec le secteur privé tunisien pour contribuer à un développement inclusif de la Tunisie, dans l’objectif de promouvoir la gouvernance démocratique, la consolidation de l’accès aux services sociaux », a-t-il souligné.
 
Les domaines de coopération entre l’UTICA et les agences de l’ONU sont multiples et touchent à tous les secteurs, de la libre entreprise à l’éduction, des énergies renouvelables au développement régional et à l’emploi des jeunes. 
 
Suite au débat qui a eu lieu entre les représentants des deux parties, il a été convenu de mettre en place un mécanisme de collaboration visant à renforcer les échanges et permettant d’impliquer l’UTICA dans les activités du Système des Nations unies au niveau national et régional
 

Commentaires

Ajouter un commentaire