8 millions de dinars pour le budget des loisirs des employés de la STEG ?!

8 millions de dinars pour le budget des loisirs des employés de la STEG ?!

 

Le tollé provoqué chez les Tunisiens par l’augmentation surprenante  et excessive  des tarifs de l’électricité et du gaz,  de plus de 45% et les menaces des industriels de s'abstenir de payer les factures n’ont semble-t-il pas inquiété du côté de la STEG.

En effet, au lieu d’assumer et d’expliquer aux Tunisiens la réalité de ces augmentations, les responsables de la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG) ont préféré se cacher et plonger dans un mutisme indigne d’une société qui respecte ses clients.

D’ailleurs, même leur service de communication qu’on a essayé de joindre à maintes reprises pour avoir des éclaircissements est toujours injoignable probablement dans le cadre de l’adoption de la politique de l’autruche qui enfouit sa tête dans le sable de peur d’affronter les problèmes.

Cette politique a provoqué encore plus les Tunisiens qui se sont acharnés sur la STEG particulièrement sur les réseaux sociaux où les internautes  ont estimé qu’au lieu de s’acharner de la sorte sur ses clients, cette société aurait mieux  fait de recouvrer ses impayés estimés à un milliard de dinars dont 250 millions de dinars pour la seule Société Nationale de Distribution des Pétroles (Agil).

Les contestataires ont aussi indiqué que les employés de la STEG qui bénéficient de la gratuité de la consommation de l’électricité et du gaz auraient dû faire plus d’effort pour faire face au détournement de l’électricité qui était devenu un véritable problème.

D’autres ont appelé le gouvernement à intervenir immédiatement pour réduire le budget loisir des employés de cette société qui est estimé, selon certaines sources, à quelque 8 millions de dinars par an et cela bien que cette société passe par une très grave crise financière !!!.

Certains Tunisiens furieux ont précisé que ce budget loisir provient certes de l’amicale des agents et de la mutuelle mais une grande partie provient du fonds social de la société qui, bien qu’en crise, trouve le moyen de financer les loisirs de ces agents et leurs hébergements dans des hôtels.

Bref, en mettant les Tunisiens à dos, la STEG va certainement s’attirer de plus en plus la foudre de ses clients qui ne seront plus prêts à se taire face à sa mauvaise gestion surtout que c’est bien eux qui seront obligés de payer le prix fort à la fin.

B.M.
 

Commentaires

  • Soumis par STEG le 3 Décembre, 2018 - 11:17
    quels sont vos sources ? rien n'est vrai !! juste de la pure arnaque pour tromper les gens mais qui etes vous?? vous travailler pour qui???
  • Soumis par Monder Chadi le 2 Décembre, 2018 - 09:42
    Dans les Pays sous-développés celui qui a un minimum de pouvoir fait sa loi en toute impunité

Ajouter un commentaire