La construction de l'hôpital roi Salmane à Kairouan devrait commencer avant la fin du premier semestre 2024,

 La construction de l'hôpital roi Salmane à Kairouan devrait commencer avant la fin du premier semestre 2024,

La construction de l'hôpital universitaire roi Salmane ben Abdelaziz à Kairouan devrait commencer avant la fin du premier semestre 2024, après avoir surmonté les problèmes et les difficultés, selon la quatrième réunion du Comité supérieur pour l'accélération de l'achèvement des projets publics, qui s'est tenue, ce lundi, sous la présidence du Chef du gouvernement, Ahmed Hachani.

Selon un communiqué publié par la présidence du gouvernement, l'état d'avancement des travaux de voirie et d'aménagement extérieur de l'hôpital est estimé à 20 %.

Le comité supérieur, auquel ont participé plusieurs ministres, a également examiné les questions et les solutions relatives à la construction et à l'équipement d'un certain nombre d'hôpitaux à Thala, Dahmani, Ghardimaou, Jelma, Makthar, Haffouz, El Jem, Sbiba, Sidi Bouzid, ainsi que la reconstruction et le développement des services hospitaliers dans certains services spécialisés dans les hôpitaux de Regueb et Meknassi, et dans les gouvernorats de Tunis, Sfax, Bizerte, Ben Arous et Médenine, selon le communiqué.

Il a également examiné le projet Taparura sur la côte nord de Sfax, et les différentes questions foncères, environnementales, industrielles et financières qui entravent la mise en œuvre du projet.

Dans ce contexte, le Chef du gouvernement a souligné la nécessité d'efforts concertés de la part de toutes les parties concernées afin d'accélérer les solutions pour surmonter ces problèmes, selon un calendrier clairement défini pour le lancement du projet. Le projet est programmé depuis des décennies, la dernière session remontant à 2016.

Ouvrant les travaux du Comité supérieur, il a noté les progrès réalisés dans la règlement de certaines difficultés enregistrées précédemment, soulignant la nécessité d'une coordination plus étroite entre les services intervenants des ministères concernés, les institutions publiques et les bailleurs de fonds en particulier, pour clarifier la nouvelle vision de l'Etat et la volonté de mener à bien tous les projets programmés, ainsi que pour donner une portée concrète à ses orientations.

Votre commentaire