Macron salue le courage d’Essebsi et la mémoire de Bourguiba

Macron salue le courage d’Essebsi et la mémoire de Bourguiba

Le président français Emmanuel Macron a appelé lors d'un discours prononcé ce jeudi 11 octobre 2018 à l'occasion de l'ouverture du 17ème sommet de la Francophonie à Erevan en Arménie, les pays membres à soutenir le président Béji Caïd Essebsi. Il a salué le courage du chef de l’Etat tunisien qui s’est opposé aux tentatives obscurantistes et sa réussite à passer des lois consacrant les droits des femmes dans le domaine du mariage, de l'héritage et l'éducation.

Il a également salué la mémoire de Bourguiba le libérateur de la femme.

Le président Macron s’adressant au président Béji Caid Essebsi: « Je veux ici souligner le courage du président Essebsi, qui, alors que nous vivions la montée des obscurantismes et de celles et ceux qui voudraient enfermer tout un continent dans une lecture déformée d’une religion, il s’est dressé et avec courage, et a pris encore ces dernières semaines, des textes fondamentaux pour le droit d’être libre, les droits des femmes, le droit dans le mariage, le droit dans l’héritage… Alors que tous les autres avaient peur, alors que les obscurantistes disaient de ne pas le faire, le président Essebsi l’a fait et nous devons le soutenir dans ce combat. Nous serons là, Président. Ne cédez rien, ne cédez rien dans ce combat… Vous venez dans pays où l’indépendance a été faite par un grand Président, qui a éduqué les femmes et les hommes, les petites filles et les garçons.. Vous venez d’un pays qui a été un exemple dans la francophonie et dans la conquête de l’Afrique. Vous venez d’un pays qui nous rend fiers et nous a rendu fiers. Alors nous continuons à être là ! » Le président Macron s’adressant au président Béji Caid Essebsi: « Je veux ici souligner le courage du président Essebsi, qui, alors que nous vivions la montée des obscurantismes et de celles et ceux qui voudraient enfermer tout un continent dans une lecture déformée d’une religion, il s’est dressé et avec courage, et a pris encore ces dernières semaines, des textes fondamentaux pour le droit d’être libre, les droits des femmes, le droit dans le mariage, le droit dans l’héritage… Alors que tous les autres avaient peur, alors que les obscurantistes disaient de ne pas le faire, le président Essebsi l’a fait et nous devons le soutenir dans ce combat. Nous serons là, Président. Ne cédez rien, ne cédez rien dans ce combat… Vous venez dans pays où l’indépendance a été faite par un grand Président, qui a éduqué les femmes et les hommes, les petites filles et les garçons… Vous venez d’un pays qui a été un exemple dans la francophonie et dans la conquête de l’Afrique. Vous venez d’un pays qui nous rend fiers et nous a rendu fiers. Alors nous continuons à être là ! »

Commentaires

Ajouter un commentaire