Présidentielle au Mali: Dans l'attente des résultats

Présidentielle au Mali: Dans l'attente des résultats

 

Les bureaux de vote ont fermé officiellement à 18 heures TU au Mali hier dimanche pour le premier tour de la présidentielle. Le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, était face à 23 autres candidats, dont le chef de file de l'opposition Soumaïla Cissé. Le vote a pu se dérouler dans des conditions normales dans les grandes villes du pays. Quelques difficultés tout de même sont à relever dans le centre et le nord du Mali. Après le dépouillement, maintenant l'heure est à la centralisation des résultats, un processus crucial pour la validité du scrutin.

A Bamako, dès 18 heures, les bureaux de vote ont fermé comme prévu. Les présidents, assesseurs de la majorité et de l’opposition ont démarré la dernière étape de cette journée, le dépouillement et le décompte des voix, sous le regard des observateurs. Si l’affluence a semblé diminuer dans la journée, pour l’heure aucun taux de participation n’a encore été communiqué.

L'un des enjeux de cette journée, c'était la sécurisation du scrutin, notamment dans le centre et le nord du pays. Quelques incidents ont été signalés. Notamment dans la région de Kidal, où en milieu de journée plusieurs obus sont tombés à Aguelhok sans faire de victime. Et à Lafia, une commune de 16 000 habitants à l'est de Tombouctou, des hommes armés ont brûlé les urnes la nuit dernière. Le vote a été annulé.

Lire la suite:

http://www.rfi.fr/afrique/20180729-presidentielle-mali-depouillement-apr...

Commentaires

Ajouter un commentaire