Programme Raidet: Financement de 3.679 projets féminins et création de 5.605 emplois

Programme Raidet: Financement de 3.679 projets féminins et création de 5.605 emplois

Le programme de l’entreprenariat féminin et l’investissement « Raidet » a permis le financement de 3.679 projets de femmes, qui ont contribué à la création de 5.605 emplois directs, et moyennant une enveloppe dépassant 35,5 millions de dinars (MD), selon un communiqué publié par le ministère de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées.

Lors de la réunion du comité de pilotage du Programme « Raidet », vendredi matin au siège du ministère, la ministre Amel Belhaj Moussa a indiqué que le nombre de dossiers de financement enregistrés sur la plateforme numérique « Raidet » a dépassé les 14 mille dossiers, et les crédits alloués à la mise en œuvre du programme ont été estimés à 50 MD sur une période de 5 ans, soit une moyenne de 10 MD par an, avec une augmentation de 40 % des crédits annuels à partir de 2023.

Belhaj Moussa a indiqué que le gouvernorat de Béja arrive à la première position en ce qui concerne le nombre de projets réalisés, avec 353 projets, suivi par les gouvernorats de Ben Arous, avec 290 projets, et de Tunis, avec 282 projets.

Le classement diffère selon l’indice du coût des investissements dans chaque gouvernorat, le gouvernorat de Tunis occupe la première place avec des crédits d’environ 2,6 MD, suivi du gouvernorat de Béja avec 2,5 MD et de Ben Arous avec 2,2 MD, tandis que les gouvernorats de Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa et Sousse se sont distinguées par la création de petits et moyens projets dont le plafond de financement a atteint 300 mille dinars.

La ministre a souligné que la tranche d’âge 18/35 ans a reçu 44,5% des projets financés et que 78 % des bénéficiaires du financement ont moins de 45 ans, ajoutant que 54,6 % des femmes entrepreneurs ont un haut niveau d’éducation, et que 52,2 % des projets financés concernent des petits métiers et 29,7 % des services, contre 9 % d’industries traditionnelles et 7,6 % de projets agricoles.

Il convient de rappeler que le programme “Raidet” vise à soutenir l’initiative privée des femmes, en particulier les femmes et les filles innovantes dans les secteurs porteurs dans tous les gouvernorats, dans les zones prioritaires et dans les quartiers populaires à forte densité de population, en plus de soutenir des projets spéciaux ciblant des groupes spécifiques de femmes en situation de vulnérabilité. La mise en œuvre de ce programme s’étend jusqu’à l’année 2026 et pourra créer 3000 projets féminins, à raison de 600 projets chaque année, avec des fonds estimés à 50 millions de dinars du budget de l’Etat.

TAP

Votre commentaire