Tunisie : l’alliance pro Chahed commence à tanguer

Tunisie : l’alliance pro Chahed commence à tanguer

« L’alliance de bric et de broc mise en place autour du chef du gouvernement Youssef Chahed tangue déjà » rapporte Maghreb Confidentiel ( N°1318 du 29 novembre 2018). Selon la même source, les représentants la nouvelle coalition gouvernementale se sont réunis, le 16 novembre dernier avec Chahed pour coordonner leur action. Le président du groupe parlementaire d’Ennahdha Noureddine Bhiri a proposé la réactivation du mécanisme de coordination entre les partis de la majorité gouvernementale mais sa proposition a été rejetée.

Mohsen Marzouk, le patron de Mashrou3 Tounes a mis son véto contre ce projet. Il ne veut pas couper définitivement les ponts avec le président de la république Béji Caid Essebsi qu’il continue de voir, dans l’espoir de revenir au « Nidaa historique ». D’autant plus que les rapports avec le chef du gouvernement ne sont pas tout à fait clairs.

De son côté le mouvement Ennahdha commence à s’inquiéter du poids pris par Chahed et craint qu’il ne retourne contre lui. Alors que Kamel Morjane rêve toujours de Carthage «  en s’appuyant sur l’élite du Sahel dont il est l’un des plus éminents représentants ».

Commentaires

Ajouter un commentaire