L’UPR salue le désengagement de la fédération du textile de l’UTICA

L’UPR salue le désengagement de la fédération du textile de l’UTICA

La décision de la Fédération nationale du textile de quitter l’Union Tunisienne de l’industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) continue à  alimenter la polémique.

Le parti de l’Union Populaire Républicaine vient de s’exprimer à ce sujet à travers un communiqué publié ce mardi 14 mars 2017.

L’UPR  a salué : « la décision courageuse et responsable de la fédération du textile de quitter l’UTICA. Il espère que cette décision amènera enfin le gouvernement à prendre conscience des difficultés majeures auxquelles est confronté le secteur du textile qui se trouve être soumis à une concurrence insoutenable que lui impose l’importation massive et déraisonnable. De nombreuses entreprises opérant dans le textile ont été contraintes de fermer et de vouer leurs personnels au chômage alors que les leaders de l’UTICA inondent le marché de produits importés. »

Dans ce communiqué signé par le membre du bureau politique chargé des structures Slimen Selmi l’UPR est allé plus loin en espérant : « que d’autres secteurs, confrontés aux mêmes difficultés tels que celui du cuir et chaussures et l’agro-alimentaire emboitent le pas à la fédération du textile. En effet, il devient impératif de contraindre le gouvernement à changer de politique économique et de l’amener à adopter le protectionnisme pour protéger ce qui reste de notre tissu industriel. »

L’UPR a même considéré : « que l’UTICA a dévié de sa mission et de ses objectifs et œuvre manifestement contre les intérêts de notre industrie nationale. Il convient à nos industriels de tirer les conclusions de cette dérive. »

 

Commentaires

Ajouter un commentaire