Pour satisfaire les exigences du FMI, le gouvernement va vendre trois banques publiques

Pour satisfaire les exigences du FMI, le gouvernement va vendre trois banques publiques

 

Le FMI a gelé la troisième tranche du crédit qu’il devrait débloquer à la Tunisie au cours de 2017. Cette institution internationale a exigé la réforme des banques publiques qui souffrent de difficultés pour débloquer la deuxième tranche de son crédit d'un montant total de 350 millions de dollars. C’est pourquoi le gouvernement est en train d'étudier la vente de ses parts dans trois banques publiques à des partenaires stratégiques, a indiqué Lamia Zribi, ministre des Finances a indiqué dans une déclaration à l'Agence Reuters .

La ministre a noté aussi que l'Etat compte vendre aussi de petites participations dans 7 banques.
Dans un autre contexte, Lamia Zribi a estimé que la Tunisie peut réaliser une croissance économique de 3% en 2017 alors que les prévisions indiquent une croissance de 2,5%.

Commentaires

  • Soumis par Maaroufitaieb@y... le 26 Février, 2017 - 21:45
    Quel que soit l'acquéreur de ces participations, nous allons passer du public désastreux en matière de gestion au privé rentable et bénéficiaire . Étant donnée que toutes les institutions publiques ou presque sont déficitaires et endéttées jusqu'au coup à cause de la corruption, sans espoir de correction, il vaut mieux les vendre et ouvrir une concurrence loyale au service du consommateur

Ajouter un commentaire