Tunisie: un scénario catastrophe en janvier, selon Sahbi BenFredj

Tunisie: un scénario catastrophe en janvier, selon Sahbi BenFredj

Dans un statut publié sur sa page Facebook, le député de la Coalition nationale Sahbi Ben Fredj nous annonce un janvier chaud qui, selon lui verra une mobilisation pour faire tomber le gouvernement. Réputé proche de Youssef Chahed et l’un des « têtes pensantes » de son nouveau mouvement politique, Ben Fredj parle de l’arrivée des « Gilets rouges », couleur du sang, une imitation des « Gilets jaunes » en France. Ils investiront certains points chauds qui ont été d’ores et déjà repérés depuis un mois. Ces « Gilets » tunisiens seraient approvisionnés de pilules « Ectaszy » au nombre de 50.000 dont 8.000 sont classés très dangereux.

Pour le député, la deuxième partie de la bataille bien qu’elle ait été gagnée par Chahed au parlement, va se dérouler dans la rue. Les manipulateurs de la grogne sociale, su fond de crise économique, pousseraient pour la transformer en un véritable chaos pour faire couler le sang.

Toujours selon le député, ce scénario catastrophe aurait pour unique but de dissoudre le parlement, reporter les élections et élaborer une nouvelle constitution. Avec comme point d’orgue le communié numéro 1.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire