Boughaleb : « Amel Moussa est une menteuse et je vais la poursuivre en justice »

 Boughaleb : « Amel Moussa est une menteuse et je vais la poursuivre en justice »

Le journaliste Mohamed Boughaleb a réfuté les accusations de la directrice démissionnaire du Festival de Carthage, Amel Moussa qui a déclaré que son salaire au festival était de l’ordre de 14000dinars, et que son épouse Khaouther Hékiri figurait parmi les journalistes employés pour la somme de 3000 dinars.
Boughaleb a déclaré dans ce cadre sur les ondes de radio Mosaïque FM : « Amel Moussa est une menteuse et je vais la poursuivre en justice pour diffamation  car elle ne cesse de salir mon image. »
Boughaleb a ajouté qu’il n’a perçu que 10 000 dinars en contrepartie de son travail au festival durant la période qui s’est étalée entre février et décembre 2016.

Commentaires

Ajouter un commentaire