Les enfants tunisiens bloqués dans les prisons libyennes seront rapatriés

Les enfants tunisiens bloqués dans les prisons libyennes seront rapatriés

 

Une délégation tunisienne se rendra, dans les deux prochains jours, en Libye pour récupérer les enfants tunisiens bloqués dans la prison de Mitiga à Tripoli et éventuellement à l’hôpital de Mesrata, a annoncé, vendredi, le directeur général des Affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères, Chafik Hajji.

« Composée de représentants de 6 ministères, la délégation devrait se rendre a priori dimanche ou les deux jours qui suivent a-t-il expliqué. Conduite par le consul général de Tunisie à Tripoli, la délégation devrait comprendre un représentant du ministère de la femme, de la famille et de l'enfance, une représentante du Commissariat général de l'enfance ainsi que des représentants du ministère de la Santé, du ministère des Affaires sociales, du ministère de l'Intérieur et du ministère de la Justice.« Nous avons obtenu le consentement des autorités libyennes pour récupérer ces enfants », a-t-il affirmé, faisant remarquer que « l’âge de ces enfants ne dépasse pas 5 ans ».

D’après les informations disponibles, quelque 14 enfants tunisiens se trouvent dans la prison de Mitiga à Tripoli, alors que 5 autres enfants (dont la nationalité n’a pas encore été vérifiée) ont été accueillis à l’hôpital de Misrata. « Nous allons opter, le cas échéant, pour des analyses d’ADN pour vérifier leur (enfants) lien de parenté », a-t-il promis.

La programmation de cette visite intervient au terme d’un arrangement entre le chef de la diplomatie tunisienne, Khemaïes Jhinaoui et le chef du gouvernement d’entente nationale libyenne, Fayez Sarraj.

Dans une déclaration, le 15 février dernier, à l’agence TAP, Jhinaoui avait indiqué que « cette visite va permettre de vérifier la présence d’enfants tunisiens dans les prisons libyennes et de les rapatrier ».

Auditionné, le 16 janvier 2017, par la Commission parlementaire des Affaires des Tunisiens à l’étranger, le président de l’association des Tunisiens bloqués à l’étranger, Mohamed Iqbal Ben Rejab, avait appelé les autorités tunisiennes à accélérer le processus de rapatriement des enfants incarcérés dans les prisons libyennes.

Commentaires

Ajouter un commentaire