L’Intelligence artificielle : La prochaine étape pour Huawei

L’Intelligence artificielle : La prochaine étape pour Huawei
 
 
Six ans après son lancement, Huawei a réussi à atteindre sa grande ambition : devenir l'un des plus grands fournisseurs d'équipements de télécommunications au monde et en se classant  à côté de Sweden's Ericsson. Conformément à la société de recherche Gartner, l'entreprise est devenue le troisième plus grand fournisseur de smartphones en termes de part de marché.
 
L'entreprise chinoise a pour but de devenir le numéro un en créant des appareils à prix élevés destinés aux marchés occidentaux. En 2011, Huawei a expédié un million de téléphones mobiles. L'année précédente, ce nombre s'est élevé jusqu'à 139 millions.
 
La P9 qui a était lancé l'année dernière était le premier téléphone mobile premium à augmenter les ventes à 10m unités. Le smartphone, qui inclut une caméra avancée développée en partenariat avec Leica, a été lancé à un prix de £480 pour le modèle le plus basique.
 
Cependant, Mr Yu explique que Huawei ne limite pas ses ambitions dans la vente des smartphones puisque l’entreprise essaye de se déplacer vers l’intelligence artificielle et dans la vie quotidienne des appareils connectés.
 
Tandis que les smartphones demeurent les produits de base de l’entreprise, Huawei investit dans des services que les téléphones pourraient fournir pour conduire ses ventes futures. Le but est de créer de nouveaux usages pour les smartphones, en créant des applications autour de la réalité amplifiée et virtuelle. Soit en ajoutant des lunettes qui plongent l’utilisateur dans un monde virtuel, ou en imposant des présentations virtuelles dans les avis du monde concret.
 
Mr Yu affirme que Huawei investit en VR, et il prétend que cela sera intégré dans les smartphones. Aussi plus important sera laliaison de l’intelligence artificielle aves les smartphones, dit-il. Huawei a pour projet de rivaliser les grands groupes de la technologie occidentale telle qu’Apple et Amazon en créant des assistants de recherches et de réponses commandées par la voix. Mr Yu dit que Huawei investit « énormément d’argent » dans la recherche et le développement dans ce domaine.
 
Les futurs assistants virtuels s’adaptent aux préférences de l’utilisateur, leur actions et réactions en se basant sur le data. Les consommateurs ne touchent plus l’écran pour accéder aux services, ils commandent le téléphone via leur voix. « Il y aura une connexion naturelle et intelligente qui se crée», souligne Yu. « Huawei travaille de plus en plus sur Al and VR ». 
 
Par ailleurs, Yu ajoute qu’il ya encore des solutions pour améliorer les ventes en améliorant le design des smartphones, et ce en modernisant leur caméras digitales. Selon lui  le travail se réalise afin d’améliorer la durée de vie de la batterie, une demande fréquente des utilisateurs des appareils mobiles à travers plusieurs marques. Huawei a expérimenté les technologies mobiles. Sa Huawei Watch 2, qui utilise le système d’exploitation d’Android et possède une connectivité en ligne qui agit comme un moniteur de fitness, a été lancé dans le congrès de Mobile World à Barcelone cette semaine. L’entreprise fait encore face à quelques obstacles sur son chemin vers la place des tops ventes. Son nom n’est pas encore reconnu comme ceux qui sont reconnus sur le marché, mais ceci ne l’empêche pas de déployés tous ses moyens afin d’y parvenir.
 

Commentaires

Ajouter un commentaire