Rencontre TABC- Ministre de la santé : Le colloque international "Sfax Pole de Santé Africain" au menu

Rencontre TABC- Ministre de la  santé : Le colloque international "Sfax Pole de Santé Africain" au menu
 
 
Dans le cadre de la préparation du colloque international "Sfax Pole de Santé Africain", organisé par le Tunisia Africa Business Council le 17 et 18 Mai 2017 à Sfax, le président de TABC, Bassem Loukil, ainsi que le secrétaire général Anis Jaziri, accompagnés du vice-président du bureau régional de Sfax, Khaled Hakim, ont rencontré lundi 27 février, la ministre de la santé, Samira Meraii Friaa, pour l'inviter à cet évènement important pour la capitale du sud, afin qu’il soit sous le haut patronage du ministère de la santé.
 
 
Bassem Loukil a précisé lors de cet entretien, l'objectif du colloque, qui est de drainer un flux d'évacuation sanitaire à partir de l'Afrique Subsaharienne vers la région de Sfax, ainsi que la dynamisation de l'aéroport de Sfax, afin de lancer à terme des lignes directes entre l'aéroport Thyna et les pays africains. 
 
De son côté, Khaled Hakim, a confirmé l'engagement de l’ensemble des cliniques et des sociétés paramédicales pour la réussite de cet événement qui vise à ouvrir de nouveaux horizons afin de diversifier la clientèle cible et faire en sorte de pallier les difficultés que vivent actuellement  les cliniques de la région à cause de la baisse des clients Libyens habituels. 
 
Le secrétaire général de TABC a indiqué que ce premier FORUM TUNISO AFRICAIN des soins médicaux et paramédicaux, aura aussi pour objectif d’élever le rendement de l’infrastructure d’accueil et de redynamiser l’activité économique récurrente, étroitement liée à l’essor des activités hospitalières et sanitaires dont notamment les industries d’accompagnement (fournitures médicales et paramédicales), les activités immobilières et le tourisme. 
 
Pour sa part, Samira Meraii Friaa a affirmé l’engagement du ministère de la santé pour la réussite de cet évènement Africain. Des lettres d’invitations seront adressées aux ministres de la santé du Mali, Niger, Cameroun, Mauritanie, Burkina Faso et Guinée Conakry.
 
 
 
 
 

Commentaires

Ajouter un commentaire