Conférence à mi-parcours du projet PARFAIT : Les femmes au cœur de la vie civique en Tunisie

Conférence à mi-parcours du projet PARFAIT : Les femmes au cœur de la vie civique en Tunisie

La conférence à mi-parcours du projet PARFAIT – Participation des Femmes pour l’Avancement et l’Innovation de la Tunisie – se tiendra le 14 novembre à l’hôtel Africa, à Tunis, à partir de 9h. Le projet PARFAIT est un projet de deux ans, lancé en novembre 2017 et cofinancé par l’Union Européenne dans le cadre du Programme de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes en Tunisie du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. Il est mis en œuvre par ALDA et ses partenaires EPD – the European Partnership for Democracy – et la Coalition pour les femmes de Tunisie. 

Le projet PARFAIT vise à améliorer la participation des femmes dans la gouvernance locale en Tunisie en donnant aux femmes les moyens de s’insérer pleinement dans la vie publique en tant que citoyennes informées, engagées et impliquées, qu’elles soient électrices ou candidates. Le projet vise spécifiquement 157 femmes de six gouvernorats : Grand Tunis, Kairouan, Jendouba, Gasfa, Kebili et Mahdia. 

Cette conférence à mi-parcours sera l’occasion de présenter les résultats des activités menées dans le cadre de la première année de mise en œuvre du projet et visant à renforcer les capacités des femmes et les accompagner dans leur participation à la vie publique locale. Ainsi, il s’agira de revenir sur le cycle de formations réalisés dans les six gouvernorats et portant sur le leadership, les droits des femmes, le cycle électoral, la démocratie participative et la gestion de projet et sur les informations juridiques, la campagne de sensibilisation des populations locales menée avant les élections municipales de mai 2018 ou encore la campagne de sensibilisation des médias. La conférence permettra également et surtout de rendre hommage aux 9 élues du projet PARFAIT et d’annoncer les prochaines activités de ce projet, en particulier les appels à micro-projets dans les six gouvernorats ciblés. 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire