Le Think Tank de Tunisian Startups dévoile la nouvelle Task Force Nationale pour le Startup Act 2.0

Le Think Tank de Tunisian Startups dévoile la nouvelle Task Force Nationale pour le Startup Act 2.0

En février 2021, Tunisian Startups a lancé Le Think Tank pour répondre aux besoins et problématiques de l'écosystème de l'innovation en Tunisie qui demandent de la réflexion, de l’analyse, de la projection et un ensemble d’actions concrètes pour soutenir les startups tunisiennes et renforcer cette volonté d’innover et d'entreprendre marqué par le cadre réglementaire, en l’occurrence le Startup Act promulgué le 17 avril 2018. 
 
Le Startup Act est un cadre juridique dédié à promouvoir les startups qui se lancent en Tunisie ou qui s’y installent. Il est basé sur un label de mérite et une série d’avantages et d’incitations en faveur des entrepreneurs, des startups et des investisseurs. Cependant, dans un contexte marqué par la révolution numérique, d’autres besoins et problématiques ont émergé demandant des réponses face aux obstacles que rencontrent aujourd’hui l’écosystème des startups, et un ensemble de mesures urgentes et concrètes pour supporter les startups tunisiennes.

C’est dans ce contexte que, dans le cadre du projet Think Tank By Tunisian Startups, a été organisée une session de dialogue le 12 avril 2022 à The Dot, portant sur la contribution des startups dans l’économie tunisienne et évoquant le lancement des discussions autour du Startup Act 2.0.

Lancement officiel de la Task Force Nationale pour le Startup Act 2.0

Cette session a permis d’annoncer la formation d’une Task Force Nationale composée par Tunisian Startups, l’ATIC, la Banque Centrale, le Collège du Startup Act, Smart Capital, Juris Med Law Firm et soutenu par le ministère de l’économie et de la planification. 

Ce comité stratégique est appelé à réfléchir ensemble, partager leurs recommandations et leurs propositions autour des axes de recherches et de plaidoyer en ligne avec les besoins et les problématiques actuelles et futures des startups et de l’écosystème entrepreneurial tunisien et à maintenir le dialogue avec les preneurs de décisions.

Le meeting a été aussi l’occasion pour la Task Force Nationale de lancer un appel à contribution aux startups pour enrichir les propositions d’amélioration du cadre légal via un formulaire qui a été partagé sur les réseaux sociaux de Tunisian Startups.

D’autre part, cette session a permis à des startups de différents secteurs de partager leurs appels à débloquer des situations d’ordre purement opérationnel mais aussi leurs recommandations pour la promulgation de lois pouvant positionner la Tunisie comme un hub pour l’innovation. 

Cette rencontre a été également marquée par l’appel du Ministre de l’Economie et de la Planification aux propositions de l’écosystème des startups, ainsi que par les propositions de la représentante de la Banque Centrale Tunisienne afin d’assurer le dialogue entre cet écosystème et les banques tunisiennes. 

De prochaines rencontres sont d'ores et déjà prévues et porteront sur l’état des lieux de l’écosystème de l’innovation et les moyens de son développement ainsi que le cadre réglementaire à réviser.
 

Votre commentaire