Taieb Baccouche : La situation générale du pays est désolante

 Taieb Baccouche : La situation générale du pays est désolante

 

L'actuel secrétaire général de l’UMA et ancien dirigeant de Nidaa Tounes, Taieb Baccouche, a qualifié, jeudi la situation générale du pays de « désolante et de complexe. »

Il a accusé toutes les parties politiques d'être à l'origine de la crise actuelle car elles ne servent pas l'intérêt du pays.

Dans une interview accordée à la radio Mosaïque FM, il a indiqué qu'on ne pouvait pas parler de remaniement ministériel tant qu'il n'a pas bénéficié de l'accord de l'ARP, ceci est donc une annonce d'une nouvelle composition du gouvernement par Youssef Chahed.

Taieb Baccouche, a considéré que le fait que Nidaa Tounés choisisse de faire partie de l'opposition et que le chef du Gouvernement, qui était à la base en dehors du parti, y adhère, relève d'un grand paradoxe. Selon lui ces contradictions nuisent à l'intérêt général du pays.

Il  a ensuite commenté l'ancienne alliance entre les deux partis les plus importants expliquant qu'il est plus judicieux qu'Ennahdha se place dans l’opposition surtout après avoir gouverné dans le cadre de la Troïka .

Il a, en outre, précisé que le fait que l'un règne en étant au premier rang et que l'autre le fasse indirectement, n'est pas signe de bonne gouvernance.

Quant à la fusion de Nidaa Tounes et de l'UPL, il a indiqué que le parti devra assumer les conséquences de ce choix. "Je n'aurais pas été d'accord si j'étais encore au Nidaa".

L'ancien dirigeant de Nidaa Tounes, a, déclaré, en outre qu’il n'a pas apprécié la gestion du parti et sa stratégie qu'il avait qualifié de "fausse".

Il a, en effet, expliqué qu'il a préféré s'éloigner de Nidaa Tounes et de ne plus en faire partie d'une manière définitive même s'il avait été l'un des piliers dans la création du parti et dans son succès en 2014.

Commentaires

Ajouter un commentaire