Abdellatif Mekki minimise la portée des déclarations du chef de l'Etat

Abdellatif Mekki minimise la portée des déclarations du chef de l'Etat

De passage jeudi soir dans « l’émission Club Express » sur Express FM, le député du Mouvement Ennahdha, Abdellatif Mekki, a tenté de minimiser la portée des déclarations du président Béji Caid Essebsi à l’ouverture de la réunion du Conseil de la sécurité hier au palais de Carthage. Il a affirmé que ces déclarations sont purement politiques et que le chef de l’Etat n’a pas présenté la position du CSN sur l’affaire de Belaïd et Brahmi.

Il expliqué que, contrairement à ce qu’a dit le chef de l’Etat, le communiqué d’Ennahdha ne contient aucune menace envers sa personne. Mekki a appelé à révéler au peuple le contenu des documents découverts et les informations trouvées sur la clef USB qui se trouvaient dans « la chambre noire » du ministère de l’Intérieur et qui ont été saisis chez Mustapha Khedher, un proche du mouvement et condamné depuis 2014 à 8 ans de prison.

Pour lui « Si l’orateur est fou, le public doit être sage », en allusion au collectif de défense de Belaid et Brahmi alors que le public serait les membres du conseil de la sécurité nationale.

Commentaires

Ajouter un commentaire