La BCT a pris des sanctions contre 11 banques et établissements financiers

 La BCT a pris des sanctions contre 11 banques et établissements financiers

 

La Banque centrale de Tunisie (BCT) a effectué en 2017, 13 missions de "contrôle sur place" auprès des banques et établissement financiers de la place, a transmis 8 notifications à 8 banques et a pris des sanctions pécuniaires totalisant 2315 mille dinars à l’encontre de 11 banques et établissements financiers, selon le septième rapport annuel de la Banque sur la supervision bancaire de 2017 qui vient de paraître.

Les missions de contrôle de la BCT ont été réparties entre 10 missions thématiques et 3 missions ponctuelles. Ces missions de contrôle ont porté sur des aspects relatifs au dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, à l’évaluation du risque de crédit et à l’évaluation du dispositif de gouvernance.

S'agissant de l’évaluation du respect des normes prudentielles quantitatives des banques et des établissements financiers tunisiens, par l'institut d'émission, le rapport a fait ressortir qu'une seule banque de la place, accuse une insuffisance structurelle de fonds propres. Le nom de cette banque n'est pas révélé par le rapport, lequel précise seulement, qu'elle se trouve dans une situation particulière.

Parmi les dépassements des normes prudentielles, effectués par les banques résidentes et relevés par ce rapport, figurent notamment le non-respect de ratio de liquidité par trois d'entre elles, et le non-respect de la norme de concentration des risques (25%) par trois banques également. Quant aux banques non résidentes, deux d'entre elles n'ont pas notamment, respecté la norme de concentration de risques (25%) et une a enfreint le ratio de couverture de risque (10%).

Aucun dépassement n'a été relevé en ce qui concerne les établissements financiers dont les sociétés de leasing.

Votre commentaire

  • Soumis par mokhtar abdelkader le 2 Janvier, 2019 - 09:57
    Quand est ce que la BCT va intervenir pour mettre un terme au renchérissement des frais bancaires ? Alors que leur raison d"être est les dépôts de leurs clients, les banques n"arrêtent pas de grignoter ces dépôts et d'appauvrir leurs clients. Ces banques viennent ensuite nous raconter qu'elles ont fait des bénéfices comme s'il s"agissait de performance de gestion alors qu'il s'agit en fait de l'argent qu'elles ont prélevé sur leur raison d’être. Au lieu de prélever des frais bancaires, les banques devraient plutôt rémunérer les comptes créditeurs.
    Adresse mail: 
    abdelkadermokhtar818@gmail.com