Le conseil des ministres appelle à mettre fin au boycott des examens

Le conseil des ministres appelle à mettre fin au boycott des examens

 

Réuni mercredi matin au palais du gouvernement à la Kasbah, le conseil des ministres présidé par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a appelé la fédération générale de l'enseignement secondaire à renoncer au boycott des examens et à revenir à la table des négociations.

Le conseil des ministres a mis l'accent sur la nécessité de faire prévaloir l'intérêt des élèves et à envisager le dialogue comme meilleure solution pour surmonter les différends, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Il a fait part de sa préoccupation face à la perturbation enregistrée dans les rangs des élèves suite à cet appel, le qualifiant de "contraire" aux dispositions de la constitution et des lois réglementant l'activité syndicale.

Le conseil des ministres s'est dit "attaché" à appliquer la loi et à placer l'intérêt suprême de l'élève au dessus de toute considération, lit-on de même source.

Suite à l'appel de la Fédération Générale de l'Enseignement Secondaire relevant de l'UGTT, la plupart des lycées et collèges de la République ont connu une perturbation des examens de la semaine bloquée qui se déroule du 3 au 8 décembre.

Commentaires

Ajouter un commentaire